« L’Annuel de l’automobile » célèbre ses 10 ans

Yves
Yves Rivard
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Plus qu’un simple guide automobile, cet outil au contenu encyclopédique s’avère une référence complète sur le marché. Avec ses 672 pages d’informations détaillées et vérifiées, ses comptes-rendus sur près de 300 essais routiers et ses reportages exclusifs portant sur les prototypes issus de la planète automobile, L’Annuel de l’automobile 2011 a certainement tout pour séduire les curieux et passionner les amateurs.

Comme le souligne d’entrée de jeu Benoit Charette, rédacteur en chef et coéditeur, –– lequel est aussi chroniqueur automobile pour les hebdomadaires de Médias Transcontinental depuis plus d’une décennie –, l’édition 10e anniversaire compte plusieurs initiatives originales. « Par exemple, on retrouve une deuxième opinion pour chaque véhicule testé, une cote verte pour identifier les vertus écologiques de chaque véhicule, une liste complète des prix des voitures d’occasion dans le but de faciliter la revente, de même que les détails techniques de toutes les versions du modèle. »

Cette bible, résultat de plus de quatre mois de dur labeur, inclut également des informations sur les primes d’assurance par groupes d’âge, les ventes de véhicules au Québec et au Canada, et les taux de dépréciation.

Les mains sur le volant, le regard vers l’avant

Loin de regarder derrière avec la satisfaction du travail accompli, l’équipe de L’Annuel de l'automobile 2011 démontre une volonté de toujours se tenir à l’avant-garde des tendances du marché mondial. À preuve, l’ajout de reportages et de chroniques qui se distinguent par leur originalité et leur pertinence: le Club des 300, où 18 bolides ont été poussés au-delà de la barrière des 300 km/h, et le Bulletin des hydrides, où le spécialiste Daniel Breton a évalué les véhicules hybrides vendus au Québec grâce à un système de notation exclusif.

Autre nouveauté: la Chronique des disparus. « À la suite des demandes ponctuelles des lecteurs, l’idée nous est venue de créer cette section dédiée aux véhicules pour lesquels il n’y aura pas de nouveau modèle. Pour 2011, on en compte une quinzaine », affirme Benoit Charette,

Secondés par une équipe de professionnels chevronnés qui compte notamment Philippe Laguë, chroniqueur automobile au quotidien Le Devoir, les éditeurs Benoit Charette et Michel Crépault tiennent certainement ici leur plus prestigieuse édition…

Organisations: Le Devoir

Lieux géographiques: Québec, Canada

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires